Finalistes

Robert BONDARA

Robert Bondara est diplômé de la Feliks Parnell State Ballet School à Łódź et de l’Université de Musique Fryderyk Chopin de Varsovie pour laquelle il est aujourd’hui professeur. Il rejoint dans un premier temps le Music Theatre de Łódź avant de rejoindre le Grand Théâtre de Poznań. En 2005, il rejoint le Ballet du Polish National Opera, puis le Polish National Ballet et en 2008 il commence à travailler avec le Aleksandra Dziurosz’s Warsaw Dance Theatre.
Il a remporté le 2ème prix et le prix spécial de la Witold Lutoslawski Society pendant la compétition de chorégraphies de Bronislava Nijinska National à Varsovie en 2008 et le Jan Kiepura Adward dans la catégorie « Chorégraphe de l’année 2011 » en Pologne. En tant que chorégraphe invité, il a réalisé des travaux avec de nombreuses compagnies de Pologne, d’autres avec le Lithuanian National Opera , le Ballet-Théâtre de Vilnius, la Compagnie E de Washington et quelques fois avec le Polish National Ballet.
Ces chorégraphies ont été présentées à la Polish Dance Competition de Gdańsk, au Didura festival de Sanok, à la 43ème édition du Festival International de danse de Kuopio, au Théâtre du Bolchoï de Moscou, au John F. Kennedy Center for the Performing Arts à Washington, le Festival international de danse Xinjiang en Chine entre autres.


Marioenrico D'ANGELO

Marioenrico D’Angelo est un danseur italien et chorégraphe résidant en Allemagne. De 2008 à 2012, il était membre du Spellbound Contemporary Ballet et a interprété les travaux de Mauro Astolfi en Italie, en Espagne, aux Etats-Unis, en Allemagne, en France, en Corée, en Suisse, en Biélorussie et en Thaïlande. En 2013, il a rejoint le Saarländisches Staatstheater où il a interprété des chorégraphies de Stijn Celis, Ohad Naharin, Johan Inger, Anna Konjetzky, Jirí Kylián, Marguerite Donlon, Duda Paiva, Alexander Ekman et Mark Baldwin.

Il a reçu le premier prix de la compétition internationale « DanzaSi » pour la catégorie « Soliste » en 2007. Sa première expérience en tant que chorégraphe est en 2013 avec sa création « Stipo A. » pour la compagnie de danse Equilibrio Dinamico.


Craig DAVIDSON

Craig Davidson, chorégraphe australien, fit ses premiers pas de danse à la New Zealand School of Dance. Après avoir été diplômé en 2002, il rejoint le Finnish National Ballet. Peu de temps après, il intègre le Royal Ballet of Flanders (2003-2013) où il est nommé soliste. Il a été récompensé par le Prix de la Critique de Dance Europe pour la « Meilleure performance par un danseur » pour "Impressing the Czar" de William Forsythe et a chorégraphié son premier ballet en 2006. En 2013, il rejoint le Tanz Luzerner Theater en Suisse et en 2014, il part en Allemagne pour devenir le soliste du Semperoper Ballet.
Il a interprété des rôles de solistes dans de nombreuses œuvres du répertoire classique et contemporain. Il a travaillé avec William Forsythe, Jiri Kylian, Matz Ek, Wayne McGregor, David Dawson, Christian SpuckJacapo Godani, Nicolo Fonte, Jorma Elo and Alexander Ekman. En tant que chorégraphe, il a créé des ballets pour le West Australian Ballet, le Ballett Dortmund Junior Company et plus récemment "Remembrance/Hereafter" pour le Atlanta Ballet.
Pendant les trois dernières années, Craig a créé pour les danseurs du Semperoper Ballett et son travail a été vu internationalement et dansé par les principaux danseurs du Royal Ballet, du Semperoper Ballett, du Ballett Zürich et du Ballet de l’Opéra de Paris.
Craig a également fait partie de DanceLines, une initiative de développement chorégraphique au Royal Opera House à Londres en 2013 et au New York Choreographic Institute en 2014 et 2017 où il a créé pour les danseurs du New York City Ballet.
En 2017, il est devenu le directeur de Creative Arts Davidson et a créé "Lightness of Being" un duo pour son premier projet qu'il a présenté au Kunsthalle museum Zürich.


Julien GUERIN

Julien Guérin commence la danse à l’Ecole Nationale de Musique et de Danse de La Rochelle puis, étudie au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et en sort diplômé en 2002.
Il danse successivement avec les compagnies suivantes : Atlantic Southeast Ballet, English National Ballet, Opéra National de Bordeaux, Scottish Ballet et actuellement avec Les Ballets de Monte-Carlo depuis 2007.
Titulaire du Diplôme d’Etat de professeur de danse classique en 2005 . En tant qu’interprète, il danse les chorégraphies de George Balanchine, Derek Deane, David Allan, Davide Bombana, Vaslav Nijinsky, Rudolf Noureev, Maurice Bejart, Roland Petit, William Forsythe, Marco Goecke, Sidi Larbi Cherkaoui, Emio Greco, Natalia Horecna, Jiri Kylian, Ashley Page, Natalia Horecna ,PeterAnastos ,Nicolo Fonte, Jean-Christophe Maillot.
En tant que chorégraphe, il a créé plusieurs ballets pour Les Ballets de Monte Carlo dont "Chase the Score" (2008), "Verwirrung Der Gefühle" (2012), "Soir de Fête" (2013), "Theorem68" (2016) .
Il collabore avec l’ESAP( Ecole Supérieure des Arts Plastiques de Monaco) dans le cadre de soirées « jeunes chorégraphes »
Il a chorégraphié en Chine pour la Beijing Dance Academy à Pékin en 2010 ainsi que pour la compagnie nationale de Saigon au Vietnam (Ho Chi Minh City Ballet) en 2016. Il a, également, créé plusieurs pièces pour l’Académie de Danse Princesse Grace : "Somnia Vertigo" (2014) en partenariat avec le Jeune Orchestre International de Monte-Carlo dirigé par Alessandro Crudele, "Elles" (2016), "Esquisse" (2017), "Ostinato graphique" (2011), "Tribulations" (2012). En outre, il est, régulièrement invité à chorégraphier pour le Cannes Jeune Ballet : "Communication à une académie" avec le compositeur Sebastien Gaxie en 2010 et "Piano Poetry" en 2017.
En juillet 2013 , il fut nominé au "Rolex Mentor & Protégé Arts Initiative". En 2014, il fut sélectionné pour chorégraphier pour le New York Choreographic Institute ( affilié au New York City Ballet) et y créa "Baudelairean Souls" avec le compositeur Gity Razaaz.


Ludmila KOMKOVA

Ludmila Komkova, née en Biélorussie, a très tôt baigné dans la danse. Son enfance se déroule sur et derrière la scène étant la fille de deux premiers danseurs du National Academic Bolshoi Opera et du Ballet Theater of the Republic of Belarus à Minsk. Elle a fréquenté le Belarussian State Collegium à partir de l'âge de 11 ans, et enfin la John Cranko School à Stuttgart.
Après ses études, elle est engagée comme danseuse au Staatstheater Chemnitz (Allemagne). Depuis 2008, elle vit et travaille à Wiesbaden (Allemagne), d'abord au Ballet du Hessisches Staatstheater de Wiesbaden et, depuis 2014, au Ballet de l'Etat de Hesse, nouvellement fondé, sous la direction de Tim Plegge.
En 2012, elle est nominée pour son interprétation de Juliette dans « Roméo et Juliette » (Stephan Thoss) dans la revue Danse en tant que « Danseuse de l'année ».
Elle a travaillé avec quelques prestigieux chorégraphes comme Jiří Kylián, Johan Inger, Bertrand D'at, Richard Siegel, Jeroen Verbruggen.
Elle a réalisé sa première chorégraphie en 2013.


Mattia RUSSO & Antonio DE ROSA

Mattia Russo
Né en Italie en 1988, Mattia Russo a étudié à l’Accademia nazionale di Roma et à la Scuola Di Ballo Teatro Alla Scala. Il a fait partie du Generalitat Valenciana Ballet, a rejoint Introdans puis la Compañía Nacional de Danza de España en 2012. Il a dansé dans de nombreux ballets comme Nippon-Koku, Carmen and Walking Mad, Unsound, Casi-Casa, Roméo et Juliette ou Mirage chorégraphié par lui-même et Antonio de Rosa. Il a également travaillé avec Itzik Galili, Ohad Naharin, Sidi Larbi Cherkaoui, Jirí Kylián, Robert Battle, Didy Veldman ou Hans van Manen.

Antonio De Rosa
Né en Italie, Antonio De Rosa a étudié à la Accademia Nazionale Di Roma et à la Scuola Di Ballo Teatro Alla Scala. Il a commencé en travaillant au Maggio Fiorentino, à la Arena Di Verona et au Teatro Alla Scala. En 2011, il rejoint la Compañía Nacional de Danza de España où il fut nommé soliste deux ans plus tard.
Il a dansé dans de nombreuses pièces comme Herman Schmerman, Casi-Casa, Roméo et Juliette, Sonatas ou Mirage chorégraphié par lui-même et Mattia Russo. Il a également dansé pour des prestigieux chorégraphes comme Rudolf Nureyev, George Balanchine, Maurice Béjart, Roland Petit, Jiri Kylian, Itzik Galili, Ohad Naharin ou La Veronal. En 2015, il obtient le rôle de Don José et Escamillo dans Carmen de J. Inger.

En tant que chorégraphes, ils ont créé de nombreuses pièces pour le CND et pour leur compagnie KOR’SIA, créée en 2015. KOR’SIA a obtenu le 1er prix lors de la 21ème édition du Concours Chorégraphique Contemporain Jeunes Compagnies en France pour « Cul de Sac » et le 2ème prix pour « Yellow Place » à la Copenhagen International Choreography Competition.
Antonio de Rosa et Mattia Russo ont reçu le prix de Jeune Talent Capri-Positano en 2016.